LA MÉTHODE MIYAWAKI

Akira Miyawaki, botaniste japonais, a développé une méthode de reforestation qui améliore la biodiversité d'un terrain. Il s'agit de planter de nombreuses essences d'arbres (entre 30 et 40 essences). Ces essences vont de l’arbuste des bocages aux arbres de canopée. Les forêts Miyawaki sont denses, grandissent vite et ont une plus grande capacité de stockage du carbone. 


 

Le processus se décline en plusieurs étapes :


 

- Identifier les variétés de plantes indigènes et procéder à une sélection. 

- Planter les graines, les mettre à germer. Lorsque les plants ont un ou deux ans, les replanter sur le terrain préparé. 

- Fertiliser le sol en incorporant les amendements naturels requis (compost, terreau, fumier, paillage bois…).

- Planter de façon dense. 

- Les forêts inspirées de la méthode Miyawaki ont la particularité de devenir rapidement autonomes. À partir de la troisième année, de par leur densité et leur croissance, l’homme n’a plus à y intervenir. Elle deviennent ainsi de véritables refuges de biodiversité.